Accueil

Un premier objectif de ces 24èmes journées de réflexion est de poser le cadre théorique des processus d’influence à l’adolescence au sens large. Quels seraient les facteurs personnels impliqués dans ces processus d’influence à cette période de la vie (besoins de croire, besoins d’agir, besoin d’être quelqu’un, besoins du groupe, opération de colmatage et de survie…)? Quels seraient les facteurs environnementaux qui amplifieraient les effets des facteurs personnels ou qui pourraient, à eux seuls, être des catalyseurs d’entraînement vers des affiliations extrémistes ? Le second objectif consiste à évaluer l’impact des affiliations extrémistes des jeunes sur leurs familles et leurs fratries. Le troisième objectif poursuivi est d’inviter des cliniciens animant des dispositifs de prévention et de prise en charge de jeunes « convertis », de leurs familles et de leurs fratries pour partager leurs expériences et faire un point sur les avantages et les limites de leurs cadres spécifiques.

Personnes connectées : 1